FR | EN

1978
Internet avant l'heure

Avec MAXIME DONAL,
À l’époque Directeur de la Division
Télécommunications de SESA

Lire l'histoire

Internet avant l'heure

« L’exploitation du réseau TRANSPAC sera assurée jour et nuit à compter du jeudi 21 décembre 1978. » C’est par cette phrase laconique du Centre National d'Études des Télécommunications (CNET) qu’est annoncé le lancement officiel du réseau de transmission des données TRANSPAC. Une véritable révolution dans les télécoms.

Le fil rouge de la Data

Auparavant, « la France manquait d’un vrai réseau spécialisé pour les données qui soit distinct des réseaux téléphoniques et télex. La transmission des données était alors limitée aux liaisons spécialisées point à point, entre ordinateurs », se souvient Maxime Donal, alors Directeur de la Division Télécommunications de SESA, la SSII française spécialisée dans l’intégration de systèmes, qui rejoint le Groupe en 1987. Au début des années 1970, il faut un réseau plus performant : les banques, par exemple, doivent transmettre toujours plus de données à l’ensemble de leurs agences. Le Centre National d’Études des Télécommunications (CNET) décide donc en 1971 de créer un réseau de transmission de données fondé sur la technique TRANSPAC de commutation par paquets, à la différence du système précédent, qui immobilisait la liaison pendant la durée de la communication. La solution TRANSPAC permet au contraire une utilisation rationnelle et optimisée du réseau et une forte baisse des coûts.

« 
Un utilisateur de TRANSPAC pouvait converser et échanger avec des utilisateurs de réseaux fonctionnant sur le même modèle, partout dans le monde. De ce point de vue, TRANSPAC est aux sources d’Internet.
 »Maxime Donal

Une dynamique internationale

À la suite d’un appel d’offres lancé en 1974, SESA se voit confier le développement du logiciel et la maîtrise d’œuvre de l’ensemble du projet. Au démarrage, la Direction générale des Télécommunications n’avait pas une grande confiance en la capacité de SESA à endosser une mission aussi importante. « Le contrat TRANSPAC équivalait à la totalité de notre chiffre d’affaires annuel ! » sourit encore aujourd’hui Maxime Donal. La confiance s’installe petit à petit et le déploiement du réseau TRANSPAC s’achève à l’été 1978. C’est un succès, notamment grâce au logiciel très performant et aux commutateurs puissants développés par SESA, qui permettent l’échange de données entre terminaux et ordinateurs à l’échelle mondiale. La solution proposée par SESA pour TRANSPAC est suffisamment convaincante pour susciter une dynamique internationale et être choisie par le Brésil, la Chine, l’Australie, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, la Communauté européenne et de nombreux réseaux privés d’entreprises. De quoi renforcer la réputation de Capgemini comme spécialiste des grands projets complexes.

Poursuivez la conversation avec nos experts
Fichier 1

Thanks to rotate your device.